Notre philosophie

Que le Cinéma soit une fête pour tous !

Nous vivons une révolution culturelle

… et cette révolution, il faut l'accompagner. Le nombre de salles équipées augmente, le téléchargement sur son smartphone de l'audiodescription révolutionne la programmation ainsi que le plan d'acquisition par les exploitants d'équipements dédiés. Les 800 établissements de cinéma et leurs 4 000 salles sont concernés.
Aujourd'hui 140 copies adaptées de tous les films sortant en France existent. Nous militons pour plus d'audio-description et d'une meilleure qualité, en particulier avec une diction claire effectuée par des professionnels.

Place au débat !

Tous les bons festivals ont un débat. Nous pensons utile de faire perdurer un débat mondial sur le recensement et la valorisation des initiatives nationales et locales. Le guide Cinéma et accessibilité, qui a obtenu le soutien de la Direction des Publics et de la Direction des Salles, mérite un large écho.
En plus du festival, nous voulons réaliser une carte de France interactive collectant et publiant en ligne toutes les données professionnelles.

Une fête du cinéma pour tous !

Le Festival International du Film sur le Handicap se veut avant tout un temps festif pour les professionnels et pour tous les publics.

L’autre festival de Cannes

"Je n'ai pas de bouche et il faut que je crie", disait une nouvelle fantastique de Harlan Ellison. Il faut que je crie, oui… ou que j'écrive, ou que je chante, ou que je danse, ou que je fasse de la musique, ou que je courre le cent mètres nage libre, ou que j'escalade les montagnes…
Ou que je fasse du cinéma.
Parce que le Festival International du Film sur le Handicap, c'est avant tout un festival de cinéma. Il ne s'agit pas de faire un catalogue ou un florilège de handicaps, type "le handicap sous tous les angles" ou "les handicapés sont parmi nous"… (Pardon, j'ai dit "handicapés" et non "personnes en situation de handicap". Mais ces gens – parce que ce sont avant tout des gens – ont-ils besoin de politically correct ou de prothèses, d'aides, de fauteuils tout-terrains ?… Ou de musiques, de livres, de musées… de films ?)
Les films, les films du FIFH, sont faits par des gens, certains handicapés, oui, certains sur des gens handicapés et surtout avec des gens handicapés. On y trouve des personnages mutiques qui ne sont pas forcément muets… Des bavards qui ne sont pas forcément bipolaires. Et puis des artistes… Ou des films sur des artistes, ou avec des artistes, comme d'autres avec des techniciens (de surface ou de profondeur)… Avant tout des films : des longs, des courts, des comédies romantiques, des contes philosophiques, des satires ou des drames, des dessins animés, pour enfants ou non, des documentaires ou des fictions (et même de la science-fiction !). Et des gags où l'on ne rit pas des handicapés mais avec eux.
Finalement, le mot-clé qui nous guide est : avec.

CAZA


Nous contacter

Et si nous faisions connaissance ?

Pour nous offrir votre soutien sous une forme ou une autre, être tenu au courant de l'actualité du festival, etc.

Participer à la sélection

Prenez part au festival. Inscrivez-vous !

Un jury de professionnels renommés décernera plusieurs prix (courts-métrages, longs-métrages, documentaires, publicitaires et clips musicaux)

Devenir partenaire

Pour tout savoir sur nos partenaires

Le festival bénéficie déja de nombreux soutiens et de partenaires prestigieux. Il n'est pas trop tard pour devenir partenaire vous aussi.
  • Nos partenaires
  • Secrétariat d'État aux personnes handicapées
  • Handicap International
  • CNC
  • Ambassade du Brésil
  • Maksatics
  • agnès b
  • Geopholois
  • Galimard
  • Pierini
  • Gaumont Pathé
  • Open Culture Foundation
  • l'Argus de la presse
  • Handirect
  • France Télévision
  • Première
  • Télérama